nomade-architectes-centre-social-creil-3

Centre Social Georges Brassens

Creil (60)

Construction neuve d'un centre social et commerces de proximité.

Type d'ouvrage
Socio-culturel
Maître d'ouvrage
Ville de Creil
Livraison
2015
Mission
de base I Architecte Mandataire
Surface centre social
1110 m²
Surface centre commercial
780 m²
Coût centre social
1.8 M€ ht
Coût centre commercial
1.2 M€ ht
Partenaire
Etha
<Retour aux projets

Le parti architectural développé par NOMADE architectes est fondé sur deux bâtiments-miroir, bas et très ouverts, dégageant un sentiment de sérénité et de qualité définissant la nouvelle identité du quartier.

 

Les couleurs et les matériaux ont ainsi été choisis pour leur qualité et leur pérennité : structure en béton et façades en béton matricé blanc lasuré. L’application d’une matrice en bardage bois et d’une lasure d’un blanc laiteux, doux et lumineux participe activement de cette qualité.

 

L’écriture architecturale des deux bâtiments a été coordonnée, renforçant la cohérence d’ensemble du projet.

 

Les deux bâtiments sont généreusement ouverts sur leur environnement.

Le centre social est caractérisé par sa transparence, générée par l’emploi de murs rideaux en saillie, rehaussés par des menuiseries en aluminium anodisé. L’alternance de verre dépoli et transparent génère le rythme de la façade. Sur les menuiseries, le motif est souligné par la mise en œuvre de panneaux fixes en aluminium perforé, aux propriétés à la fois esthétiques et techniques: ils remplacent qualitativement le recours à des garde-corps pour ventiler les locaux et alléger la façade. Ils créent un jeu de reflets métalliques, une vibration, qui renforcent l’évanescence du bâtiment. La fine perforation des panneaux en aluminium enrichit la perception architecturale, changeante selon l’heure, la distance et le mouvement. Le bâtiment est coiffé par une couvertine en aluminium qui couronne le bâtiment avec brillance et légèreté. L’entrée est plus particulièrement signalée par un mur rideau de toute hauteur.

 

Le centre commercial est quant à lui marqué par la mise en œuvre de panneaux coulissants sur rails en façade. Ce système combine lui aussi esthétique et technique. Il offre une alternative qualitative, pérenne et fonctionnelle à l’usage de volets roulants commerciaux.

 

En cohérence avec l’écriture architecturale du centre social, un mur rideau vient s’accrocher en façade à l’angle de la rue intérieure, dans une conversation dynamique et envolée avec le centre social. Le linéaire de façade légèrement biaisé sur le mail, dégage une place publique qui fonctionne comme un appel urbain.