nomade-architectes-hippodrome-yffignac-1

Hippodrome de la Baie

Yffiniac (22)

Réhabilitation et extension de l’hippodrome de la Baie :
Création d’un espace d’accueil, d’information et de restauration
Hippodrome de la Baie 29120 Yffiniac

Type d'ouvrage
Sport
Maître d'ouvrage
Saint-Brieuc Agglomération
Surface
912 m²
Livraison
2015
Coût
1.5 M€ ht
Performance
Label BBC
Mission
de base I Architecte Mandataire
Partenaire
BETEREM
<Retour aux projets

Un équipement emblématique réinventé

C’est à Yffiniac, à quelques kilomètres du centre de l’agglomération de Saint-Brieuc qu’est localisé l’hippodrome de la Baie, dont la réhabilitation et l’exten¬sion ont été confiées à l’agence NOMADE architectes par la Communauté d’Agglomération de Saint-Brieuc.

Cet équipement de rayonnement intercommunal perpétue la tradition hip¬pique locale, tout en s’ouvrant à des loisirs destinés à un plus large public.

La Communauté d’Agglomération de Saint-Brieuc a souhaité réhabiliter et agrandir un hippodrome vieillissant, de moins en moins adapté à son attracti¬vité galopante.

L’enjeu est double: améliorer les conditions d’accueil lors des manifestations hippiques et offrir un espace de restauration pour des manifesta-tions de groupes (séminaires, mariages, etc)

 

Une architecture paysagère singulière

Situé à l’orée du bois du Plédran et en bordure du ruisseau de la Touche, l’Hippodrome de la Baie rend hommage au patrimoine naturel remar-quable de la baie de Saint-Brieuc.

Légère et ludique, l’écriture architecturale pensée et mise en œuvre par NO¬MADE architectes s’ouvre généreusement sur le champ de course et le grand paysage, tout en préservant le caractère ouvert du site sans pour autant s’effacer, puisqu’elle s’affirme par une expression originale.

Le projet imaginé par NOMADE architectes se développe en continuité avec la structure existante, dans la recherche d’une architecture à la fois intégrée et singulière.

La grande hall : deux entité distinctes

La grande halle de plan rectangulaire de 43m x 64m s’organise en deux entités distinctes: l’espace réservé aux jockeys, composé d’un hall et de vestiaires situés sous les gradins et l’espace d’accueil du public d’autre part.

Le hall d’accueil du public se présente comme un espace aux proportions généreuses, ouvert et convivial.

Un système de mezzanines, passerelles et paliers ouverts valorise ce vaste volume tout en favorisant la lisibilité de l’organisation et le repérage.

Le hall d’accueil est ainsi valorisé comme un espace de rassemblement, de rencontre et d’orientation. Il offre également une grande flexibilité d’usages.

 

L’extension : des espaces et usages augmentés

L’extension offre de nouveaux espaces et usages en rez-de-chaussée. Elle a été conçue de manière modulaire: trois modules en structure métallique, dont deux sur poteaux métalliques remplis de béton, viennent s’accrocher sur la façade nord vitrée de la halle. Un monolithe en béton vient se greffer au pignon vitré du bâtiment existant. Charnière, il accueille le noyau de circulation qui connecte les deux entités de l’hippodrome et distribue les différents espaces et programmes, tout en accueillant des locaux techniques.

Ce monolithe est conçu comme un espace opaque, percé de baies aléatoires. En béton brut à l’extérieur, il se colore à l’intérieur, créant une ambiance conviviale. Sa matérialité brute contraste harmonieusement avec la halle principale.

Une structure mixte intégrée

En termes structurels, NOMADE architecte s’est attaché à proposer une extension respectant le fonctionnement et la structure du bâti existant. Le projet limite ainsi son impact global, tout en instaurant un véritable dialogue architectural avec la grande halle par son écriture singulière affirmée.

La nouvelle construction se connecte à l’ancienne par le pignon vitré nord-ouest de la halle. L’extension prend le parti de se dissocier fortement de l’existant par son écriture architecturale et ses matériaux, tout en respectant la logique d’implantation longitudinale que le champ de course induit naturellement.

Les modules sont en structure métallique ou mixte sur des poteaux métalliques remplis de béton.

Une structure porteuse en façade constituée principalement de poutres treillis métalliques porte des dalles en planchers collaborant, comprenant une dalle béton coulée dans un coffrage en bac métallique.

La façade est composée d’un filtre qui s’ajoure ou s‘opacifie, créant plusieurs séquences. Ce filtre est un bardage aluminium appuyé à la struc-ture primaire du bâtiment. Il se développe avec plus ou moins de densité sur les façades des différents volumes, en fonction de la nécessité de libérer ou de filtrer la vue et l’apport solaire. Les cages d’escalier et d’ascenseurs sont en structure béton (voiles porteurs) et contreventent l’ensemble du bâtiment d’extension. Un joint de dilatation est ménagé entre le bâtiment existant et l’extension. La terrasse accessible donnant sur le rond de présentation est une dalle de béton étanché. La toiture est traitée en dalle de béton étanchée et isolée avec une finition végétalisée.

La salle des professionnels

Le premier module sur pilotis en R+1 dédie ses quelques 150m² de superficie à la confortable salle des professionnels ainsi qu’aux espaces administratifs (bureau de la direction) et locaux techniques.

Suspendu au-dessus des pistes, il est directement connecté au bar.

 

Le restaurant panoramique

Le deuxième niveau se déploie sur près de 410 m² pour accueillir le restaurant panoramique. Sa façade nord ouverte sur le champ de course est entièrement vitrée et suit la courbe des pistes, offrant une vue optimisée sur les courses.

Le bardage métallique se rapporte en façades sud et ouest et déploie son motif ajouré, créant un filtre solaire et thermique original. Cette double peau participe à la création d’une ambiance intimiste.

A l’intérieur, l’emploi de l’acier pour la structure se met en scène. Il confère au restaurant une écriture moderne, répondant à la charpente bois de la grande halle.

Le restaurant s’ouvre sur sa façade nord-ouest, sur une terrasse couverte. Elle offre un point de vue sur le rond d’exposition, ainsi qu’un espace d’attente sécurisé (en cas d’incendie).