NOMADE ARCHITECTES PIERREFITTE

Restaurant administratif
des Archives Nationales

Pierrefitte-sur-Seine (93)

Construction d'un restaurant administratif pour les Archives Nationales
59 Rue Guynemer 93383 Pierrefitte-sur-Seine

Type d'ouvrage
Tertiaire/technique
Maître d'ouvrage
OPPIC
Surface
317 m²
Livraison
2021
Coût
1.26
BET TCE
cairn
Performance
RT 2012
Mission
MOP Base
<Retour aux projets

Le bâtiment de restauration s’inscrit dans une volonté plus globale d’étendre les archives au Nord (extension du monolithe) et de compléter les fonctionnalités manquantes (dont notre projet) dans le programme initial à Ouest.

Cette extension des fonctionnalités se fait vers le tissu pavillonnaire, à l’Ouest et dans la continuité des « satellites » qui composent les bureaux et espaces d’accueil.

Le site retenu pour l’implantation est situé dans l’emprise des archives nationales, avec :

-D’un côté de l’implantation par un bâtiment iconique de très grande taille (en R+11 pour la partie « Monolithe »)

-De l’autre côté un tissu pavillonnaire RDC ou R+1 avec combles.

Il s’agit d’évoquer clairement le lien avec les archives nationales tout en intégrant une différence, dans l’échelle et le traitement de l’architecture. Le rôle de lier les deux typologies bâties (R+11 et R+1) se manifeste dans l’hybridation des différentes caractéristiques environnantes : retrouver la lisibilité et la clarté des volumes de Fuksas en adoptant la petite échelle du pavillonnaire.

Le projet, visible depuis les satellites et les bâtiment environnement pose également la question d’un traitement particulier. Un effort important est mené sur la végétalisation de la toiture en adéquation avec les éléments techniques. La recherche d’une toiture plate, proche de celle des Satellites, et rendu possible par l’enfouissement des locaux techniques (90 m² en sous-sol).

L’insertion paysagère dans le site se veut respectueuse du travail mené lors de l’aménagement des espaces extérieurs du projet initial. La toiture végétale est ainsi également mise en place pour ne pas perturber la lecture du parterre végétalisé qui ceinture le site.

Le travail d’un bassin particulier met en avant un projet paysager à l’échelle du site.

Le bâtiment affirme son identité propre : le bois. Ce matériau permet de trancher avec le métal avancé par le bâtiment des archives. Au duo métal-verre répond le duo bois-verre.

Une telle structure, standardisée et assemblée, s’insère dans une logique de chantier à faible nuisance. En effet, elle est assemblée et produite hors site.

Cette préfabrication limite la présence sur les lieux et le dérangement du voisinage.

Le bâtiment affirme son identité propre : le bois.
Ce matériau permet de trancher avec le métal avancé par le bâtiment des archives.
Au duo métal-verre répond le duo bois-verre.